Sur un petit air de requiem

Extrait de "LA STRADA"

« Va fanculo ! » 

Oups ! Je ne suis plus sensé parler italien en public… Mais rien à faire, pour compter ou injurier ma langue natale ressurgit. « Je suis Rital et je le reste, et dans mes mots et dans mes gestes… »
Ce matin, je me suis levé les couilles à l’envers, un goût amer dans la bouche, la trouille au ventre. Depuis quelques jours, je me sens épié, suivi, une ombre se rapproche, et c’est sûr, elle est armée.
Je suis ce qu’on appelle un pentito, un repenti, un ex-mafioso, qui, pour sauver sa peau, a rompu l’omertà, la loi du silence, et a trahi les siens. Je n’ai pas eu le choix, les seules options proposées étaient de collaborer avec la justice ou être enfermé quelques (longues) années dans un pénitencier milanais. La double peine, les juges t’envoient loin de chez toi, sur le territoire d’une autre famille, moins affectueuse. 
J’ai préféré entrer dans un programme de protection des témoins : j’ai changé d’emploi (évidemment), de nom, de nationalité, de pays et j’ai échoué, tel un cachalot traqué à Bourg-sous-Flur : minuscule village où j’exerce la délicieuse profession de coiffeur pour dames, suite à une formation accélérée. 





Extrait de "LE VIEIL HOMME ET LA BIÈRE"

André Chauvive se frotte les mains. 

Les chiffres du mois sont excellents, encore une fois. Les affaires marchent du feu de Dieu. Il étouffe un bâillement, en continuant de feuilleter la brochure de son voisin, le concessionnaire  BMW.
Puis, comme à son habitude, il inspecte pour le plaisir, son entreprise lucrative : le show room impeccable, les urnes rutilantes, attendant patiemment les futures cendres, les cercueils accueillants, invitant au dernier voyage : l’aller simple éternel.
La salle d’habillage des défunts est pleine, l’équipe des thanatopracteurs présente (ils effectuent les 3x8), maquillant à la chaîne, fardant par paquet, camouflant le funeste.
Le client est roi ! Et il doit partir pour l’au-delà dans les meilleures conditions, recevant les services appropriés, glissant dans les mains expertes de professionnels, qui lui permettront de devenir un cadavre en tout point exquis.
Après tout, on meurt rarement deux fois !

Aucun commentaire: